Un Coup de Don

Création 27 et 28 novembre 2012.
Festival Automne en Normandie, Théâtre Le Rayon Vert

Direction artistique Carlotta Ikéda.
Chorégraphie Ko Murobushi.
Je ne suis pas né avec la bombe atomique. Ma danse non plus ne vient pas de là. J’ai traversé des moments plus personnels d’épouvante et de désolation au point de ne pouvoir en évoquer ne serait ce que le souvenir. J’ai connu la mort, ma propre mort. Les épreuves m’ont fait mourir plusieurs fois, et pourtant, je vis encore…
Ma vie ? Ne suis-je pas déjà mort ?
Ne suis-je pas seulement un « nom posthume » ?
Mais de qui serais-je le nom posthume ?
Fantôme de « moi » ou spectre d’un autre ?
Des spectres, d’ailleurs, j’en ai souvent rencontré. J’ai mme écouté résonner le bruit des pas des jambes amputées et les gémissements des voix disparues de mes oncles morts de la bombe atomique. De fait, c’est le choc ressenti en voyant le film d’Alain Resnais et Marguerite Duras Hiroshima mon amour qui m’a fait connaitre la mort. Ma danse n’est pas née des images des villes dévastées par
la bombe atomique mais bien plutôt de l’expérience plus radicale et plus violente de ce film.
Ko Murobushi – 16 juin 2011, Paris